Installation de fosse septique

Installation de fosse septique

Installation de fosse septique
Pour que les eaux usées soient parfaitement traitées et sans danger ni fuites, l’installation de fosse septique devra être réalisée correctement. Pour cela, il faut suivre quelques étapes et respecter également certaines règles et précautions. Sa mise en place requiert des travaux de grandes envergures.
Les distances à respecter
Avant de passer aux travaux, la première étape est d’effectuer une étude du terrain. Cette étude porte sur l’emplacement et le type de sol qui le compose. Effectivement, la règlementation exige un minimum distance à respecter par rapport à :
-la maison qui ne doit pas à moins de 5m
-la limite de la propriété qui est de 3m
-aux arbres ou autres plantes de grandes tailles, soit 3m
-un puits, la fosse doit être installée à plus de 35m.
Après que l’emplacement ait été défini, les caractéristiques du terrain sont à déterminer. Pour avoir une bonne évacuation sans fuite, il faut que le sol soit plat ou en pente, ne dépassant pas les 30%. Il est indispensable qu’il soit sec et bien imperméable.
Le trou creusé pour recevoir la fosse septique devra être un peu plus grand, soit une différence minimum de 30 à 50 cm sur tous les côtés.
Les formalités
Bien qu’une fosse septique soit installée dans une propriété privée, certaines formalités sont à remplir. Un dossier qui renseigne sur tout ce qui tourne autour de la fosse septique est à remplir par exemple :
-un plan de masse
-la topographie du terrain
-la nature du sol
-le nombre d’utilisateurs dans la maison et le nombre de pièces
-la présence d’une source d’eau aux alentours
Il convient de se renseigner sur ces formalités à remplir qui peuvent varier. Toutefois, c’est le Code de Santé Publique qui régit l’installation d’une fausse septique, en plus des Codes de construction et des collectivités territoriales.
Penser aux côtés pratiques
Une fosse septique nécessite un entretien après un certain temps d’utilisation. Son accès devra être facile afin de pouvoir effectuer une vidange.
Les matériaux indispensables
Pour l’installation de fosse septique, il faut plusieurs matériaux dont :
-la fosse septique : plus celle-ci est volumineuse plus elle pourra se remplir moins vite
-le kit d’assainissement
-des galets d’une dimension de 30 à 40mm
– du sable qui servira à protéger la fosse septique en plastique des cailloux ou des débris tranchant pouvant la trouer et provoquer une fuite
Les étapes de l’installation de la fosse septique
La mise en place d’une fosse se passe comme suit :
-la réalisation de l’excavation : il s’agit de creuser le trou qui recevra la fosse grâce à une pelleteuse
-l’ajout de graviers pour un bon écoulement
-le positionnement du système d’assainissement
-le lit filtrant et la fosse sont ensuite renforcés dans le sol avant d’être recouverts de graviers et d’une couche de terre
-il faut finir avec la mise en place des regards pour pouvoir vérifier continuellement le niveau de la boue.
Une fois que toutes ces étapes sont passées, il ne reste plus qu’à réaliser les raccords. Une fosse mal installée entraîne une pollution de l’environnement, un risque d’explosion.